Société

Somy

Pierre Mendy plus connu sous le nom de Somy dans le milieu hip hop, découvre cette culture en 1984 par le biais de la danse. En 1989, il intègre le groupe graffeurs ASA/DUC à Colombes. Lorsqu’il n’est pas en mission avec ses amis accros à la bombe de peinture, Somy passe son temps à écouter de la Black music et à trouver des infos sur ses artistes préférés. Comme beaucoup de jeunes de son entourage, il tombe amoureux du rap français qui en est tout juste à ses premiers balbutiements. Toujours très proche de la scène graffiti, même s’il peint et taggue que très peu, il cofonde avec quelques membres de son groupe le fanzine hip-hop franco-québécois Keep It Real, diffusé en France et au Canada. Ce petit journal le pousse à faire des interviews, avec cette nouvelle compétence Somy rejoint l’équipe de l’émission “Flow Masters“ sur la radio Fréquence Paris Pluriel de 1999 à 2003. La danse ayant toujours une place importante, il dirige de 2003 à 2006 la troupe de danseuses Funky Ladies (avec entre autres Antoinette Gomis), leur donnant l’opportunité de tourner à travers la France et dans quelques pays d’Europe. À la même période, il anime l’émission de télé “Hip Hop en Autarcie“ sur la chaîne pirate Télé Tolbiac à Paris. Il intègre un collectif de vidéastes nommé UN-SIX-ZÉRO avec lequel il tourne des vidéoclips, des courts-métrages et participe à des battles vidéo, dont celui qui est resté mythique contre le collectif Kourtrajmé de Romain Gavras et Kim Chapiron. Son amour boulèmique pour la danse et la musique étant toujours intacte, avec l’aide de deux amis dj’s, Somy se lance dans l’organisation d’événements pendant trois ans, avec les soirées hip-hop “Paris Old School“ et les soirées soul/funk “Get On The Bus à Paris“. De 2007 à 2011, il donne des cours d’histoire de la culture hip-hop à des jeunes de 15/17 ans pour les colonies de l’entreprise EDF. La transmission devient pour lui une chose évidente, c’est donc avec cet objectif en tête qu’il se met à faire des recherches plus approfondies et démystifie certains mythes autour de cette culture. Somy va commencer à partager son savoir en fabricant une exposition itinérante de quarante panneaux retraçant les débuts du mouvement hip-hop en France et aux USA, conçu avec Dj Psycut. En 2013, ses conférences musicales deviennent l’outil principal dans sa quête du savoir et du partage. Depuis octobre 2021, Somy donne des cours d’histoire de culture afro américaine et de la culture Hip Hop au sein de la formation professionnelle Passeur Culturel en Danses Hip-Hop à Cergy. Grâce aux travaux de recherches qu’il continue d’accomplir et aux nombres grandissant de conférences qu’il donne, Somy compte désormais parmi les spécialistes incontournables de la culture hip hop en France. Son prochain objectif, l’écriture d’un livre sur les origines du rap et il est membre de la page Hip Hop Archives depuis sa création.

À retrouver sur l'événement :

Conférence
La mémoire du Hip Hop, comment la préserver ?

06/03/2022 – 14h30
La Place, grand studio Léo Ferré

Autres intervenant·e·s

Filtrer